Présentation de la marche dans les DNA du 30 octobre 2009

vendredi 30 octobre 2009 | 16:10

Trois jours de marche pour défendre l’école Samedi, dimanche et lundi, les trois collectifs alsaciens « Sauvons l’école pour tous » marcheront vers Strasbourg pour protester contre la politique éducative du gouvernement. Ils invitent les citoyens qui partagent leurs craintes à les rejoindre.

La défense de l’école publique ne prend pas de vacances : les congés de la Toussaint vont donner l’occasion de se faire entendre aux parents, enseignants, élus et citoyens des collectifs Sept, « Sauvons l’école pour tous ». Convaincus que la politique actuelle du gouvernement « ne permet pas de construire une école équitable, humaine et respectueuse de la jeunesse », les collectifs de la région appellent à une marche de trois jours à travers l’Alsace, samedi 31 octobre, dimanche 1er et lundi 2 novembre. Leur but : sensibiliser le public et les élus aux enjeux des réformes du système scolaire français.

« Le gouvernement condamne l’école publique à perdre toute attractivité au regard du privé »

Le collectif Sept explique les motivations de cette marche dans un communiqué. Il liste les suppressions massives de postes d’enseignants et les classes aux effectifs toujours plus chargés, la réduction de la formation pédagogique des enseignants, la disparition progressive des Rased (les réseaux d’aides spécialisées aux élèves en difficulté), et «  l’étranglement financier » des associations complémentaires de l’école, qui « ne leur permet plus d’accomplir leurs missions ». Le collectif déplore également « la réduction du temps scolaire avec la mise en place de programmes toujours plus lourds et des aides personnalisées en fin de journée [qui] conduit notamment les plus fragiles à l’épuisement psychologique et intellectuel ». Pour les collectifs Sept, ces réformes s’inscrivent dans un cadre plus global de libéralisation des services publics. « Cette logique vise à la déconstruction progressive de l’école publique en vue de l’ouvrir au secteur marchand », estiment les membres du collectif. « Il y a une grande cohérence entre le culte de l’évaluation et de la performance qui s’abat sur l’école, la suppression de la carte scolaire, la tentation du gouvernement actuel de mise en concurrence des établissements », préviennent les Sept. « En organisant la dégradation de la qualité de l’accueil, le gouvernement condamne l’école publique à perdre toute attractivité au regard du privé », ajoutent-ils. La marche sera l’occasion de rappeler leur attachement à la gratuité, l’équité et la laïcité.

Charlotte Dorn

Qui sont les Sept ?

Nouvelles formes de mobilisation citoyenne, trois collectifs Sept, «  Sauvons l’école pour tous », sont nés depuis un an en Alsace : dans le Haut-Rhin, dans la vallée de la Bruche et à Strasbourg. Même s’ils rejoignent parfois leurs revendications, ces collectifs sont distincts des syndicats, des associations de parents d’élèves et des partis politiques. Ils fédèrent sans distinction tous les acteurs de l’école, familles et professionnels, et plus généralement les personnes qui se sentent concernées par l’avenir de l’éducation publique en France.

Le trajet des collectifs

Le collectif Sept de la vallée de la Bruche reliera Bourg-Bruche à La Broque le samedi 31 octobre et Wisches à Mutzig le dimanche 1er novembre, avec des animations, des petits trajets en train et des repas participatifs. On peut joindre les marcheurs : Tél : 06 79 26 97 81 ou Tél : 06 75 84 59 61. Le samedi 31 octobre, le collectif haut-rhinois reliera Mulhouse à Bollwiller, où les marcheurs dormiront. Ils poursuivront le dimanche de Colmar à Beblenheim. Pour savoir où se trouvent les marcheurs : Tél : 06 37 68 12 54 ou Tél : 06 48 09 90 00. Les collectifs se retrouveront à Strasbourg le lundi à 10 h à la gare avant de défiler jusqu’à l’hôtel de ville, où ils ont demandé une audience au maire en fin de matinée. Ensuite, ils pique-niqueront dans la ville. Et en début d’après-midi, les marcheurs iront remettre un cahier de doléances au recteur Claire Lovisi. Tous ceux qui le souhaitent peuvent faire un bout de chemin avec les Sept. Il faudra prendre son billet pour les déplacements en train, apporter un pique-nique et si possible porter un gilet fluo affublé de slogans. Renseignements sur leurs blogs : http://sept.strasbourg.free.fr ou http://le-hussard.over-blog.com http://sept-68.over-blog.com